Le parc aquatique Calypso, situé à Limoges, dans l’est de l’Ontario, fait l’objet d’une poursuite de 3,2 millions $ déposée par un coiffeur d’Ottawa.

Selon le journal «Metro» d’Ottawa, Rony Jermani, propriétaire du salon portant son nom à Greenboro, un secteur situé au sud du centre-ville d’Ottawa, a décidé de poursuivre en raison d’une fracture à une cheville et des séquelles qu’il a gardées de cette blessure.

Dans sa poursuite intentée en Cour supérieure de l’Ontario, M. Jermani dit s’être cassé et disloqué la cheville gauche en glissant sur une marche en sortant de la piscine au parc Calypso et soutient que l’établissement a été négligent en ne s’assurant pas que la surface soit sécuritaire et en n’ayant pas prévu de rampe. L’incident est survenu en juin 2014.

Dans une entrevue accordée, le coiffeur a indiqué que la blessure lui cause encore de la douleur aujourd’hui, qu’il ne peut plus travailler comme avant et que son commerce en souffre.

M. Jermani veut obtenir 3 millions $ pour perte de capacité à générer des revenus et perte d’avantage concurrentiel. Il cherche aussi à être dédommagé à hauteur de 200 000 $ pour douleur et souffrance, perte de jouissance de la vie et perte de la capacité de gain, notamment.

Le parc Calypso, qui reçoit près d’un demi-million de visiteurs durant ses trois mois d’opération chaque année, soutient que son plan de sécurité est «proactif, préventif et professionnel, avec des infrastructures de pointe de la plus haute qualité et de la meilleure conception», a rapporté «Metro Ottawa».

Un coiffeur poursuit le parc aquatique Calypso pour 3,200,000$ !!!
5 (100%) 1 vote

Cet article a été rédigé par Roxanne, la rédactrice en chef chez MesRallonges.com. Après avoir travaillé plusieurs années dans le domaine de la coiffure, elle s'est spécialisée dans le domaine des rallonges de cheveux et perruques. Dans son temps libre, Roxanne aime le volley-ball, la cuisine et la coiffure.

Laisser une réponse