4 coiffeuses racontent leurs histoires d’horreur au salon

Cet article a été écrit par MesRallonges. Cliquez ici pour lire sa bio

Être une coiffeuse, c’est un métier en général très agréable. Vous allez faire la rencontre de beaucoup de personnes qui vont vous marquer. Malheureusement, des fois ça vous marque de façon négative. Notre compagnie de distribution de rallonges de cheveux travaille avec presque toutes les coiffeuses du Québec et donc nous avons entendu des fois des histoires d’horreurs incroyables. Voici 4 récits d’horreur racontés par des coiffeuses.

Récit #1 – Ma cliente pue

J’avais une cliente qui pue et je ne savais juste pas quoi faire. Ce n’est pas une petite odeur, c’est une odeur très forte. La première fois je me suis dit que c’était exceptionnel. Mais chaque fois que la cliente vient, l’odeur nauséabonde devient encore plus forte que la dernière fois. Tellement que son odeur corporelle est forte, qu’un enfant assis à côté d’elle a criée à sa maman ”J’espère que ma coupe finit bientôt, la madame à côté elle pue!”. J’étais morte de honte que le petit a dit ça. La cliente n’a pas réagi. Aux dernières nouvelles, elle n’a plus une odeur désagréable. Ce petit enfant n’a aucune idée à quel point il a fait un impact sur la vie de notre salon de coiffure! – Annie (Laval)

Opinion de MesRallonges.com: bien que cette histoire peut être comique, il faut se rappeler qu’il y a une possibilité que cette madame avec une odeur corporelle à désirer traverse une période difficile dans sa vie. Elle est peut être en dépression ou bien traverse quelque chose de difficile, et donc néglige son hygiène personnelle. C’est important pour les coiffeuses de pouvoir déceler des situations de même au cas où elles peuvent aider. Si au contraire, c’était juste quelqu’un qui n’était pas au courant que ses mauvaises habitudes hygiéniques se font remarquer, tant mieux que l’enfant a pu la faire réaliser!

Récit #2 – Ma cliente m’harcèle à cause de sa teinture

J’ai une cliente avec les cheveux bruns. Elle voulait devenir blonde et le tout a été fait à sa satisfaction. Par contre, ses cheveux poussent incroyablement vite. En peu de temps, elle avait déjà les racines brunes et donc elle voulait des retouches gratuites. Lorsque j’ai refusé de le faire gratuitement et que je lui ai expliqué la situation, elle s’est fâchée et a commencé à crier après moi. Elle nous a harcelés sur Facebook pendant des mois. Elle a commencé à nous appeler 50x par jour, au point que nous avons appelé la police. Nous avons bloqué son numéro, mais à chaque mois, elle nous envoie un message d’une façon ou l’autre qui dit ‘’je n’ai pas oublié’’. – Julie (Montréal)

Opinion de MesRallonges.com: travailler avec le public aura toujours son lot de personnes qui sont très bizarres. Quelqu’un qui appelle 50x par jour est quelqu’un de bizarre sans aucun doute. Si vous vous inquiétez pour votre sécurité, recontactez la police pour savoir les directives à suivre. On vous suggère de ne pas entamer de discussion avec cette personne puisqu’elle démontre une réaction très disproportionnée et non logique face à la situation.

Récit #3 – Le client qui me crouse

J’ai un client qui n’arrête pas de me crouser. Quand je lave ses cheveux, il monte sa tête pour toucher mes seins avec son front. Il dit souvent des commentaires déplacés, mais ce n’est jamais assez direct ou précis pour que je le confronte directement. Chaque fois qu’il vient, il demande pour moi et m’adresse la parole comme si on était des amis de longue date. Une fois je coupais ses cheveux, et il a sorti son coude juste assez pour que ça frôle ma partie intime. Le pire c’est qu’il m’a une fois dit qu’il m’a cherché sur Facebook et ne m’a pas trouvé. Je lui ai répondu que je n’avais pas de Facebook. Depuis, je travaille dans un autre salon de coiffure et je suis très heureuse de ne plus le recroiser. – Marie-Jean (Val d’Or)

Opinion de MesRallonges.com: peu importe que cette personne soit directe ou non avec son attitude, vous devriez lui en faire la remarque directement. Il va sûrement se défendre et vous accuser de paranoïa, mais ce n’est pas grave parce qu’il comprendra maintenant que vous n’êtes pas stupide ni intéressé par lui. On est content que vous n’ayez plus à vous confronter à ce client.

Récit # 4- L’adolescent qui ne lave pas ses cheveux

Avant ma retraite, j’ai pratiqué le métier de coiffeuse pour 35 ans. À ma dernière semaine comme étant coiffeuse, j’ai reçu le pire client de toute ma vie. C’était un adolescent qui ne lavait pas ses cheveux pour avoir un look de ‘’Dreadlocks’’. Lorsque je travaillais sur ses cheveux… j’ai vu une araignée morte coincée dans ses cheveux. Ça avait l’air que l’araignée était là depuis très longtemps. – Lise (Rimouski)

Opinion de MesRallonges.com: Est-ce une coïncidence que vous avez arrêté de pratiquer le métier de coiffeuse après avoir reçu ce client? :P :D !

N’oubliez pas de partager et de lire le prochain article: 4 clientes que les coiffeuses détestent secrètement

Coiffeuses: si vous cherchez des extensions de cheveux de qualité au Québec, on est la référence pour vous. 

4 coiffeuses racontent leurs histoires d’horreur au salon

5 (100%) 3 votes




Laisser une réponse

Soyez la première à commenter!

avatar
wpDiscuz

À propos

MesRallonges.com est une entreprise Québécoise spécialisée dans les rallonges pour cheveux, perruques, produits capillaires, accessoires et outils pour cheveux. En bref, tout ce qui touche aux cheveux!